Les Everglades

Le blog reprend du service après plus de deux ans, épidémie et rénovation de maison ont eut raison de nos road trip. Pour celles et ceux qui aiment voyager ou qui aiment nous suivre! J’écris ici nos pérégrinations.

Apres 15 jours au Canada, plus précisément en Abitibi où habite mon frère , ma belle soeur et ma nièce, nous avons migré vers le soleil de Floride. Un grand écart américain, nous sommes passés d’une tempête hivernale historique à un climat tropical! Des chiens de traineaux aux alligators. L’aventure dans l’aventure!

Nous allons essayé d’explorer pendant trois semaines le Sunshine State. Nous avons prévu un road trip en 9 étapes très différentes avec pour point de départ les Everglades (point A) et point final Miami (point I). Je vous joins une carte ci-aprés .

On le sait on ne pourra pas tout explorer mais ça nous laisse déjà la possibilité d’un bon aperçu. Je ne vous le cache pas , nous sommes partis avec des a priori , qui vivra verra….

Notre première étape : les Everglades. A peine l’avion atterri nous avons loué la voiture qui nous accompagnera pour ce périple et nous avons filé au Sud de Miami. Les Everglades c’est  un parc national américain, un marais subtropical de 6000 km2, un endroit protégé donc et dingue. Il a été fondé en 1947 et depuis il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il faut payer  l’entrée comme tous les parcs aux USA (ici c’est 30 dollars pour 7 jours, mais si vous envisagez de visiter plusieurs parcs aux États-Unis (durant les douze prochains mois), le pass « America the Beautiful » (80$) permet d’accéder gratuitement à tous les parcs nationaux américains. Il y a trois entrée, sur notre séjour nous allons en faire deux. La première entrée est au sud de Miami, c’est celle ci que nous avons utilisée. La seconde sera par la suite pour traverser la Floride d’Est en Ouest.

Il n’y a qu’une seule route qui traverse le parc pour cette entrée. Tout au long de celle-ci, il y a des points de départ pour des trails à pied plus ou moins long. On peut rester dans le parc de quelques heures à une semaine si on le souhaite. Nous avons choisi 3 trails d’environ 40 minutes chacun : Anhinga Trail, le Gumbo Limbo Trail et le Mahogany Hammock, tous très different . Ce sont des sentiers aménagés sur des pontons car on traverse des marécages, des mangroves… C’est vraiment bien fait et les paysages sont sublimes. Ne pas oubliez que c’est aussi l’habitat privilégié des crocodiles et des alligators qui règnent ici en seigneurs. On a dû même passer gentiment à coté de quelques spécimens posés là… Il faut absolument respecter les règles de sécurité quand on le peut. Je dis quand on le peut car la règle c’est de ne pas s’approcher à moins de 4 mètres de l’animal, nous on a pas eut vraiment le choix car ils étaient au bord de notre chemin. On a avancé en apnée calmement. Un souvenir mémorable et exaltant! Puis le soleil commença a décliner alors on a décidé de poursuivre la route en voiture (route 9336) jusque au bout, pour voir le point le plus au sud des USA continentaux.

Voilà on est tout au Sud des USA

Je parle d’alligators et crocodiles mais la liste d’animaux dangereux est très impressionnante : panthères de Floride, lynx, ours, serpents… Depuis quelques années, on trouve aussi des pythons. Relâchés par accident dans le parc, ils ont pris d’assaut cet habitat dans lequel ils n’ont pas de prédateurs. Depuis, ils sont en surnombre. Un autre danger pour le promeneur n’est autre que le vautour, qui cause pas mal de dégradations aux voitures, en grignotant tout ce qui ressemble à du caoutchouc. Des panneaux sur les parking vous signalent ce petit désagrément! (on a prié pour la voiture de location).

On a aussi visité une ferme d’alligator où on a eut la chance de porter des jeunes de 3 ans. Basile en rêvait, il l’a fait! Et évidemment l’activité à ne pas manquer dans les Everglades et qu’on a tous en tête c’est le airboat. Pour se la jouer comme dans les « experts Miami, la série! ». La sensation de glisser sur l’eau est top, on plane au dessus des herbes, c’est grisant! (le bruit est épouvantable aussi, mais les casques sont prêtés  et il est interdit d’en faire dans le parc national lui même, c’est donc aux abords que l’on pratique ). 

Nous avons vraiment eut la sensation de vivre une carte postale. Imaginez le vent chaud, un peu humide. Regardez autour de vous si des paires d’yeux à peine sortis de l’eau ne vous observent pas. Essayez de voir ces marécages infinis, peuplés d’arbres bas et déformés. Ecoutez les cris d’oiseaux et les bruissements des serpents dans les herbes. Vous y êtes!

Pour avoir une idée de la sensation en Airboat un petite video ICI

Notre prochaine étape: les keys, je vous conte bientôt ces îles à l’esprit caraibéen plus proches de Cuba que des USA.

Quelques infos pratiques à suivre

OU DORMIR : Nous avons choisi le FAIRWAY INN à Florida city car en dehors de Miami et peu de circulation pour aller dans les Everglades. L’hôtel est juste un point de chute, à l’américaine , le look d’un motel avec piscine sur le parking. Typique.

OU MANGER : On a testé plusieurs endroits, pour le midi on a fait un stop a ROBERT IS HERE, une institution ici, c’est un marché de fruits et légumes locaux, avec des animaux et des trucks. Pour le soir on est allé dans le DOWNTOWN HOMESTEAD, centre historique très art déco, vraiment sympa. On y a trouvé la CASITA TEJAS, taqueria mexicaine (ici il ya une grosse communauté). Puis on ne pouvait pas partir sans gouter le vin local (un vin blanc type chardonnay à l’avocat) au domaine de Schnebly Redland’s winery (on y a aussi mangé, autant le vin c’est une découverte sympa autant la nourriture… par contre l’endroit est très chouette).

ENQUIQUINEMENTS : Rien a dire du coté des moustiques à cette période. Il parait que c’est invivable voir même inaccessible l’été. Ouf! On a croisé que des ratons laveurs écrasés pour l’instant mais même si c’est mignon, il ne faut pas s’en approcher, ils sont porteurs ici de la rage! Restez toujours sur les chemins balisés dans le parc pour plusieurs raisons. La plus évidente c’est que c’est rempli de bêtes sauvages. La seconde et pas des moindres c’est que trois plantes peuvent gravement vous empoisonner par simple contact. Sympa!

Une réflexion sur “Les Everglades

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s